Monument Chemical réalise une refonte du datacenter avec Realdolmen

Monument Chemical réalise une refonte du datacenter avec Realdolmen

Monument Chemical choisit un environnement de stockage virtuel

Monument Chemical est une entreprise familiale américaine d’Indianapolis (Indiana) avec des sites de production chimique à Anvers, Houston et Baytonw (Texas), et Brandenburg (Kentucky).

La division TIC de Monument Chemical est centralisée aux USA. Les divers sites utilisent de nombreuses applications qui tournent sur le datacenter américain du groupe.

Le site d’Anvers fonctionne comme un bureau à distance et possède des serveurs et un environnement de stockage dans un propre datacenter, un support à un certain nombre d’applications locales. En 2016, il était temps de renouveler l’infrastructure.

Une redondance complète

La mission était claire : il fallait projeter l’environnement de serveur et de stockage dans l’ère de la virtualisation.

« Nous avions à ce moment-là une dizaine de serveurs physiques en service. Il était temps de les remplacer. », détaille Diana De Peuter, manager TIC et financier chez Monument Chemical à Anvers.

Le nouveau datacenter est conçu de manière redondante, avec à chaque fois un serveur HP physique comme hôte pour les applications virtualisées et un environnement NetApp pour le stockage. Concrètement, le serveur fichiers de l’entreprise, le serveur SQL et divers systèmes pour le contrôle de processus tournent sur le nouvel environnement.

Monument Chemical choisit un environnement de stockage virtuel

L’infrastructure redondante garantit la disponibilité des données et des applications. Elle offre un environnement fiable, et une solution concrète pour une reprise rapide après incident.

Brian Bailey, gestionnaire de systèmes pour les entreprises du groupe Monument Chemical:« Tout tourne désormais sur un cluster VMware. Nous faisons un back-up de tout au niveau local, mais nous répliquons aussi les données la nuit vers le datacenter aux USA. Concrètement, l’ensemble du TIC est totalement redondant à Anvers. Un commutateur est défaillant ? L’autre prend la relève. »

 

La continuité de l’exploitation est garantie

Le site d’Anvers de Monument Chemical a été le premier du groupe à passer sur VMware ESX v6. Cette migration s’est très bien passée. « Bryan et les trois collaborateurs de Realdolmen ont travaillé de manière efficiente », explique Diana De Peuter, « chacun dans son domaine spécifique. Realdolmen a très bien su estimer notre activité et a mis les bons collaborateurs sur le projet. »

Byan Bailey est lui aussi satisfait du projet. « C’était la première fois que j’ai participé de près à la migration d’un élément physique vers un environnement virtuel à une telle échelle. J’ai appris énormément de choses. »

« Il était temps d’effectuer la migration », estime Diana De Peuter. « Attendre plus longtemps aurait augmenté le risque d’un environnement instable et peu fiable. »

Je suis tellement enthousiaste sur le travail d’équipe que nous envisageons même de faire appel à Realdolmen dans le futur lors de projets similaires aux USA..

Bryan Bailey | gestionnaire de systèmes @ Monument Chemical

Inscrivez-vous à notre newsletter

Aimeriez-vous rester au courant des nouvelles, offres et événements à propos des sujets qui vous intéressent?

Inscrivez-vous ici