CHU Tivoli

CHU Tivoli

Le CHU TIVOLI augmente sa capacité de stockage

Dans les hôpitaux, l’automatisation croissante des processus de soins de santé s’accompagne d’une explosion du nombre de données numériques. Ces données doivent être rapidement disponibles, de jour comme de nuit. Le CHU Tivoli de La Louvière ne fait pas exception à la règle. Les données sont toujours disponibles grâce à un nouveau réseau de stockage de HP. Doté d’un mécanisme d’attribution de priorités intégré, il veille à ce que les données déterminantes soient enregistrées sur les systèmes les plus rapides. En sa qualité de partenaire d’infrastructure, RealDolmen a assuré une installation parfaite sans la moindre anicroche.

Le CHU Tivoli disposait d’ores et déjà d’un réseau de stockage puissant, mais la fin de la période d’entretien et d’assistance s’approchait à grands pas. Lorsque les capacités vinrent à manquer, l’hôpital a fait appel à son partenaire informatique RealDolmen. Au terme d’une session d’information, RealDolmen a installé deux systèmes de stockage HP 3PAR StoreServ Storage dans l’hôpital, le dernier système commercialisé par HP.

« À l’instar de nos serveurs, nous avons réparti nos systèmes de stockage dans deux salles informatiques. Ce faisant, nous augmentons la disponibilité de nos données médicales et administratives », explique Luciano Di Marcello, CIO du CHU Tivoli. HP 3PAR a une disponibilité de 99,9%, une valeur décisive dans notre secteur. En effet, un hôpital est ouvert en permanence. Par ailleurs, nous avons une double installation de sorte que nous puissions toujours poursuivre le travail en cas d’incident. L’autre système prend alors immédiatement le relais. »

Disponibilité plus rapide

La conception des nouveaux systèmes de stockage assure une disponibilité plus rapide que jamais des données. Luciano Di Marcello: « HP 3PAR offre une vitesse de transmission de 8 Gbps, soit au moins un quadruplement du débit par rapport à notre ancien SAN. Par ailleurs, nous avons désormais un système en couches avec des disques de stockage, des disques plus rapides et, enfin, des mémoires Flash. HP 3PAR déplace lui-même les fichiers souvent utilisés vers le support de stockage le plus rapide. Désormais, les dossiers des patients en cours sont très rapidement disponibles. »

Les fichiers peu utilisés font l’objet d’un backup complet une fois par semaine, avec une sauvegarde incrémentielle par jour. Le logiciel ne copie que les nouvelles données. Les bases de données sont totalement sauvegardées chaque jour, avec différentes sauvegardes incrémentielles chaque jour. Par ailleurs, une partie des clichés d’imagerie médicale sont conservés sur le réseau de stockage de sorte que les médecins puissent immédiatement ouvrir ce type de fichiers. Les clichés qui peuvent être archivés sont stockés sur d’autres systèmes. « Un réseau SAN n’est utilisé que pour les données actives », précise Luciano Di Marcello.

Presque tout est virtuel

Tout est enregistré, pas seulement les données, mais aussi les serveurs. L’hôpital a déjà virtualisé une grande partie de son parc de serveurs. Un peu plus de 170 machines virtuelles ont été copiées à l’aide du logiciel de réplication Veeam sur les nouveaux systèmes de stockage HP 3PAR. En cas de problèmes éventuels avec un serveur, l’on peut immédiatement revenir à une version précédente en reprenant celle des systèmes HP 3PAR. Un petit nombre de serveurs physiques qui tournent principalement pour de grandes bases de données n’ont délibérément pas été virtualisés. Ces serveurs font l’objet d’un backup avec Data Protector, un autre logiciel de HP.

La gestion des disques est elle aussi dématérialisée. Auparavant, tout gestionnaire devait indiquer lui-même quel disque il voulait utiliser. Qui plus est, il devait indiquer au préalable quel espace il utiliserait sur ce disque. S’il pensait qu’il en utiliserait 60%, mais qu’en pratique ce n’était que 25%, le système ne réservait tout de même que le solde de 40%. HP 3PAR fonctionne selon le principe nettement plus flexible de thin provisioning qui n’attribue plus la capacité de stockage non utilisée.

Respect des délais impartis et du budget

Les collègues de Luciano Di Marcello reçoivent des rapports quotidiens au sujet de toutes ces statistiques. « 3PAR simplifie nettement la gestion opérationnelle de sorte que nos applications brillent par une excellente réactivité. Bien évidemment, il convient de prêter une attention soutenue à votre réseau et à vos serveurs. Nous nous chargerons du réseau et nous comptons sur RealDolmen pour les serveurs. Lorsqu’il est apparu, lors de l’installation, qu’un des connecteurs entre le réseau, le stockage et les serveurs n’était pas correctement placé, RealDolmen a résolu le problème sur-le-champ et à titre gracieux. Ainsi, je n’ai pas dépassé mon budget, c’était très important ! », explique Luciano Di Marcello.

Le remplacement est aussi intervenu dans les délais prévus. Luciano Di Marcello : « Nous vouons une grande confiance à RealDolmen, notre fournisseur d’infrastructure informatique depuis 15 ans. Nous avions encore envisagé d’autres systèmes de stockage, mais au final, HP est sortie du lot avec la proposition la plus intéressante tant en termes de performances que de prix. Et bien entendu, l’intégration du réseau, du stockage et des serveurs est un peu plus rapide quand vous commandez tout chez un seul fournisseur. Pour cette intégration, c’est HP qui a finalement recommandé RealDolmen. HP a en effet collaboré étroitement avec cette entreprise, puisqu’il s’agit d’un des premiers projets HP 3PAR en Belgique. »

HP veille au grain…

RealDolmen a également installé un logiciel de contrôle qui permet à HP Proactive Care Services de surveiller le réseau, les serveurs et le SAN du CHU Tivoli. Elle assure l’assistance de première ligne et envoie si nécessaire RealDolmen sur site pour procéder aux interventions.

Entre-temps, le CHU Tivoli a également recours aux services logiciels de RealDolmen. « Nous avons signé un contrat de licence en volume avec Microsoft. Dans ce cadre, nous avons migré notre serveur de messagerie vers Microsoft Exchange et nous utilisons également le Microsoft System Center Configuration Manager afin de gérer l’ensemble de notre parc informatique », conclut Luciano Di Marcello.

 Le CHU TIVOLI augmente sa capacité de stockage

Toutes les études de cas

Laissez-vous inspirer par nos autres témoignages dans différents secteurs d’activité

D’autres études de cas et témoignages