fast

Comment les boucles de feed-back rapides permettent une plus grande flexibilité dans un monde en pleine évolution

20 mai 2021

BizDevOps
Business Agility

À l'heure actuelle, pour développer un bon logiciel de soutien des activités, une bonne dose de flexibilité est indispensable. Les besoins et la technologie évoluent si rapidement qu’une bonne idée d’hier peut avoir perdu toute sa pertinence aujourd'hui. Une méthode de développement agile s’impose, mais n’a aucune chance de porter pleinement ses fruits dans une organisation non agile. Comment vous adaptez-vous en permanence en tant qu’organisation afin de pouvoir continuer à fournir des services et produits valables aux clients et aux utilisateurs finaux ? Optimisez de manière pragmatique la manière dont les idées sont converties en valeur commerciale. Vous trouverez toutes les informations à ce sujet dans notre prochaine série de blogs BizDevOps.

Le numérique à la vitesse supérieure

Avec la crise du coronavirus, 2 mois ont suffi pour assister à une transformation numérique de 2 ans. Satya Nadella, CEO de Microsoft, n’a pas exagéré en tenant ces propos l’année dernière déjà. L’aspect numérique de notre vie, tant professionnelle que privée, prend une ampleur inédite. Une évolution aussi rapide exige une attitude flexible, tant de la part des individus que de la part de chaque organisation. Les produits et services, existants ou nouveaux, doivent être intégrés dans cette nouvelle réalité numérique. Dans ce cadre, la technologie est un facteur de différence stratégique. Les clients et les utilisateurs finaux attendent en effet une expérience parfaite, entièrement adaptée à leurs besoins et à leurs souhaits. La qualité de la technologie est donc primordiale.

La vitesse à laquelle les organisations doivent prendre des décisions fait qu’elles n'ont pas toujours le temps de planifier en détail les solutions choisies puis de les mettre en œuvre. Des cycles de développement de produits (ou de services) plus courts s'imposent, pour permettre aux organisations de lancer rapidement quelque chose sur le marché afin de ne pas devoir constater, lors de la mise en service, que la demande a déjà changé entre-temps. Dans ce cadre, il est également intéressant de mesurer si cet « output » a également réalisé le « résultat » (= valeur) nécessaire pour les clients internes et externes. L’accent mis sur la réalisation de valeur pour les utilisateurs finaux dans une approche itérative et prioritaire est ce que nous appelons volontiers la « business agility ».
 

De l’idée à la valeur avec un flux end-to-end

Après la lecture de l’alinéa précédent, les questions suivantes se posent à juste titre : « Sur quels services et produits mon organisation doit-elle travailler pour pouvoir créer de la valeur ajoutée ? » et « Comment puis-je réaliser cette valeur ajoutée le plus rapidement possible dans un environnement complexe et en constante évolution ? » Le lien entre la technologie et le business doit être réalisé et renforcé en permanence, de manière qualitative. Cela ne peut être réalisé qu’en passant au crible le flux complet de l'idée à la valeur. Un flux idéal facilite une approche axée sur la valeur, itérative et incrémentielle et permet à l’organisation de récolter les fruits de cette approche. Par exemple, la vitesse dans un seul silo est annulée si l’ensemble du processus n'y est pas adapté. Il existe différents modèles pour visualiser et donner forme aux dynamiques derrière un tel flux de création de valeur end-to-end. La visualisation ci-dessous combine des informations issues du User Experience Design, du Lean Kanban et d'Agile.

 

 

 

Les boucles de feed-back en guise de « reality checks » intégrés

Un tel flux end-to-end n’est pas un processus linéaire, mais une boucle continue pour toutes les personnes impliquées. Les interactions permanentes et les boucles de feed-back dans le processus permettent de réaliser un scope flexible et de travailler sur les bonnes choses au bon moment.

Les déclencheurs d’un tel flux sont souvent des changements observés, de nouvelles idées ou de nouveaux besoins, liés à la vision et à la stratégie de l’organisation. Nous allons les examiner, nous imaginons différentes solutions et au final, une ou plusieurs options (« réponses aux observations ») sont choisies et exécutées. Nous avons toutefois besoin de données et d’informations pour savoir si nos actions entraînent le résultat escompté ou non. Nous devons donc nous demander si la production de logiciels débouche effectivement sur le résultat opérationnel attendu. Il s’agit aussi bien d’informations provenant de clients que d’informations concernant des modifications dans des processus internes.

L’une des boucles de feed-back les plus influentes est dès lors celle qui fait suite à la livraison d’une partie de logiciel opérationnel (retour au « discover » depuis le « deliver »). L’idée a été mise en pratique. Quelles leçons en avez-vous tirées ? Y a-t-il quelque chose à corriger ? Le flux constant de feed-back permet d’accroître les connaissances techniques et commerciales dans la boucle. Les risques sont ainsi réduits afin d’augmenter les chances de réussite.

Découvrez l’histoire complète

Nous vous emmènerons prochainement dans une série de blogs consacrés à notre vision BizDevOps. Nous sommes convaincus que toute organisation peut tirer profit de la flexibilité de l'entreprise (Business Agility) pour exceller sur le marché. Ce but est atteint en optimisant, sur un mode pragmatique, la manière dont les idées sont converties en valeur commerciale. Les boucles de feed-back sont un élément important d’un processus de développement agile. Il existe également d’autres types d’informations qui peuvent vous aider à réagir rapidement à des conditions changeantes, que nous aborderons dans les prochains blogs :

Lisez la suite

Nous sommes convaincus que toute organisation peut tirer profit de la flexibilité de l'entreprise (Business Agility) pour exceller sur le marché.

Dècouvrez tout les blogs
En savoir plus

Inscrivez-vous et recevez nos blogs dans votre boîte mail