007 header

C'est la faute de James Bond !

25 janvier 2018

Education
Change Management

Si je recevais un euro à chaque fois que j'entendais que des formations ont été « oubliées », je serai riche à présent. Toute personne impliquée de près ou de loin dans le business des formations a déjà émis cette pensée. Il semble que certains semblent préférer adopter cette habitude plutôt que d'entamer les débats quant à la nécessité d'un encadrement des utilisateurs lors de changements que des projets informatiques causeront.

Si vous vous posez la question quant à la raison de cette attitude, la réponse sera quasiment toujours l'aspect financier. La formation/l'encadrement seraient trop onéreux et voilà pourquoi ils sont les premiers à être supprimé lorsque le budget semble dérailler. Certains collègues dans la même branche suivent ce raisonnement et sacrifient la qualité en vue de quelques jours de formation supplémentaires. Un sacrifice que je ne souhaite pas faire...

Revenons-en à l'essentiel. L'aspect financier peut bien constituer une excuse, ce n'est, d'après moi, pas la vraie raison témoignant du caractère marginal des formations dans un environnement typiquement masculin (que l'ICT est encore et toujours). Les pièces du puzzle commençaient à s'ordonner dans ma tête en regardant  ‘Die Another Day’. Dans ce James Bond, James fait détruire efficacement par son Aston Martin un mode d'emploi lui ayant été remis par Q.

Aston Martin.png

Et c'est à ce moment que toutes les pièces sont retombées en place : depuis 1962, différentes générations se voient confrontées à un personnage modèle qui dispose des gadgets les plus en vogue étant équipés des derniers cris technologiques, prêts à être utilisés selon les ordres de Q. Étant donné que nous l'envions tous un peu, ce James Bond, nous n'allons tout de même pas nous abaisser sous le prétexte que nous avons tout intérêt à suivre une formation de qualité.

Eh bien, j'ai une surprise pour vous. Malgré le fait que vous souhaitez boire votre vodka Martini  « mélangé au shaker, pas à la cuillère », vous n'êtes pas James Bond ! Dans notre vrai monde actuel, nous avons besoin de formations et d'encadrement. Nous ne sommes pas ces héros qui se débarrassent tout simplement de leurs téléphones classiques afin de se mettre sans heurts à Skype for Business, qui disent adieu à leur serveur de fichier pour passer sans problèmes à SharePoint, qui passent aisément d'une infrastructure de développement à une autre et qui voient évaporer leurs serveurs pour s'intégrer sans failles dans le Cloud.

Une génération en particulier m'appellera un vrai dinosaure quant il en revient à cela. Que les formations seront remplacées par Google, YouTube, etc ? Oui, partiellement. Personnellement, je consulte également ces canaux pour en connaître plus quant à une fonctionnalité d'Excel en particulier ou si je ne sais pas où trouver une configuration dans Windows. Mais la base, les fondements sur lesquels je me suis basé au cours de toutes ces années m'ont été fournis par des formateurs passionnés, qui m'ont inspiré de manière structurée et avec connaissance de cause.

Enfin, mon appel chaleureux à toute personne active dans le monde IT : ne vous laissez pas éblouir par la fiction du monde de James Bond. Revenez-en à la réalité et élaborez un plan adéquat permettant aux utilisateurs d'apprendre à utiliser les outils IT de manière performante et efficace. En fin de compte, c'est le degré d'adoption d'un projet par les utilisateurs qui en déterminera le succès !

 

TomKnockaert.png

 

 Tom Knockaert, Unit Manager Education Realdolmen